Les compétences répertoriées dans les deux tableaux ci-dessous sont en réalité imbriquées. Elles ne sont distinguées et classées ici par catégories que dans un souci de clarté et d’efficacité

« Tout au long du cycle terminal, l'élève développe des compétences d'ordre artistique, culturel, technique et méthodologique. En réalité imbriquées, ces compétences sont distribuées ci-dessous en catégories distinctes par souci de clarté et d'efficacité.

 Compétences artistiques et culturelles

 L'élève est capable :

-          de réagir à de nouvelles consignes de travail ;

-          de s'engager dans le jeu au sein d'une réalisation collective et de définir ses partis pris ; - de proposer sur le plateau une interprétation personnelle d'une scène ou d'une situation par le jeu, par l'organisation de l'espace et l'utilisation d'accessoires, par le recours à d'autres arts ou techniques (lumière, musique, son, masques, marionnettes, etc. ;

-          de mettre en relation ses connaissances théâtrales et sa créativité au service d'une situation dramatique ;

-          de repérer les composantes de l'écriture scénique ;

-          de déchiffrer, dans les spectacles vus, un parti pris, de le situer, d'en comprendre les enjeux, les fondements ;

-          de situer son travail dans son contexte historique et esthétique ; 

-          de verbaliser ses émotions esthétiques et d'exprimer un jugement personnel argumenté.

Compétences techniques et méthodologiques

 L'élève est capable :

-          de lire et dire un texte ;

-          d'utiliser les diverses possibilités de l'espace de jeu ;

-          d'écouter ses partenaires ;

-          d'être précis dans sa gestuelle et ses déplacements ;

-          de figurer un personnage ;

-          d'interpréter un texte face à un public.

-          de proposer une analyse orale ou écrite des spectacles qu'il a vus ;

-          de mener une recherche documentaire et pour cela de fréquenter les lieux ressources, en particulier à l'aide des technologies de l'information et de la communication (Tic) ; - de proposer un dossier clair et élaboré dans sa présentation. »

CRITÈRES D’ÉVALUATION

 Les critères énumérés ci-dessous constituent des références auxquelles tous les jurys se conformeront afin d’assurer à tous les candidats la justesse et la justice de l’évaluation.

 On prendra en compte dans l’évaluation de l’épreuve orale les critères suivants :

 1. La capacité de jeu

-          engagement dans le jeu

-          bases techniques : maîtrise de l’espace, de la voix, du geste et du mouvement, du regard

-          écoute, concentration

-          invention, créativité, sensibilité (difficile à évaluer, donc à valoriser)

-          énergie, dynamisme (à ne pas confondre avec sur-jeu ou excitation excessive)

(critères pertinents pour l’évaluation du travail de plateau)

 2.La présence dans le groupe et la prise en compte de l’autre:

-           qualité de la parole (clarté, précision)

-          qualité de l’écoute et concentration

-          capacités d’analyse et de proposition 

(critères qui peuvent être pris en compte aussi bien lors du travail de plateau qu’au cours de l’entretien)

 3.La culture théâtrale, les connaissances, la curiosité artistique :

   (Ces critères sont surtout pris en compte lors de l’entretien)

La réussite d’une prestation (travail théâtral sur plateau, entretien) étant la résultante d’une combinaison de compétences et non de leur simple addition, en aucun cas on n’affectera à chacun de ces critères un barème chiffré dont il suffirait de faire la somme pour obtenir une note sur 10.

(source B.O.)